Conseils - Avis - Comparatifs de l'univers Tir, Chasse et Outdoor
guides & tutos

Comment monter et régler sa lunette pour le tir et la chasse

Avec le plein essort des armureries en ligne et de l’occasion entre particuliers, beaucoup de personnes choisissent de régler leur lunette de tir sans passer par un armurier. Il s’agit avant tout d’avoir le plaisir de monter sa lunette soit même mais également d’économiser entre 30 et 50€. Nous allons voir dans cet article que monter et régler sa lunette est une chose très simple si l’on respecte bien plusieurs étapes.

La préparation des pièces avant le montage

Les anneaux

La première étape importante consiste à créer une légère rugosité dans la partie interne des anneaux de montage. Cette rugosité empêchera le corps de la lunette d’avancer dans les anneaux à cause du recul et de vous faire perdre votre réglage de lunette. En effet une lunette même bien serrée peut finir par se déplacer du fait de son tube lisse. Attention cependant à utiliser un papier de verre fin, il ne faut pas creuser le métal mais simplement remplacer la surface lisse par une surface légèrement abrasée. Pour faire durer votre matériel dans le temps nous vous conseillons de vous procurer des anneaux en acier et non en aluminium, plus tendre, qui risquent de s’abîmer au niveau de la fixation sur le rail/embase en cas de démontage/remontage.

L'embase ou rail de montage

En fonction des armes vous aurez soit un rail/embase soudé d’origine, soit une arme vierge où vous devrez y fixer un rail/embase. La plupart du temps vous devrez vous procurer et fixer votre rail/embase. Encore une fois, nous insistons sur le fait de vous procurer du matériel en acier et non en aluminium. Le rail ou l’embase ne sont pas non plus épargnés par le recul de l’arme et il arrive régulièrement qu’ils finissent par se déserrer du fusil. Une astuce simple consiste à déposer une goutte de résine époxy sur la tête des visses après serrage afin de les empêcher de se dévisser au fil des tirs. Si vous souhaitez par la suite démonter votre rail ou votre embase, il vous suffira de passer de l’acétone au pinceau sur la colle pour la dissoudre.

Le montage des anneaux sur le rail ou l'embase

Montage de la partie inférieure des anneaux

Vos anneaux abrasés et votre rail/embase fixé, il vous reste à monter la partie inférieure de vos anneaux. Ici il est important de bien placer les anneaux sur le rail ou l’embase de manière à ce que la fixation sous les anneaux bute dans la partie avant de l’encoche du rail ou de l’embase. Encore une fois vous pouvez rajouter une pointe de colle époxy sur les visses de fixation latérales des anneaux (point vert sur l’image à droite).

La partie en rouge de l'anneau doit venir en butée des parties rouges du rail ou de l'embase afin d'éviter tout déplacement dû au recul du fusil

Montage de la partie supérieure des anneaux

Certains préfèrent abraser la partie interne des anneaux à cette étape à l’aide d’un kit prévu à cet effet. Ce kit est composé d’un cylindre en acier d’un diamètre très légèrement supérieur à celui des anneaux et d’une pâte abrasive. L’opération consiste à enduire le cylindre de la pâte et de faire jouer celui-ci dans les anneaux que l’on aura préalablement resserés autour du cylindre. L’action répétée du passage du cylindre dans les anneaux va créer un abrasage propre à l’alignement de vos anneaux sur votre rail/embase.

Cette pratique n’est absolument pas indispensable et beaucoup d’armuriers s’en passent. En effet, la fabrication et la découpe des anneaux, rails et embases se fait aujourd’hui à l’aide de lasers et autres machines de précision. Si vous mettez le prix dans du matériel de qualité, l’alignement de vos anneaux et de votre rail/embase se fera sans aucun problème, il vous suffira d’abraser vos anneaux à l’aide d’un simple papier abrasif fin comme nous l’avons détaillé dans la première étape.

Placez votre lunette sur la partie inférieure des anneaux, vissez très légèrement la partie supérieure de manière à maintenir la lunette tout en pouvant la déplacer dans les anneaux pour l’ajuster. 

La première étape ici consiste à régler la distance de la lunette par rapport à votre oeil en position de tir. Pour savoir si votre lunette est à bonne distance de votre oeil, rien de plus simple ! Votre lunette est à bonne distance de votre oeil lorsque qu’en position de tir, vous obtenez une image nette sur l’ensemble du diamètre du champ de vision et qu’aucune ombre ne vient déformer le pourtour de l’image.

Comparaison image nette (gauche et droite) et image floue avec pourtour déformé et irrégulier (centre)

Une fois la bonne distance entre la lunette et votre oeil trouvée, munissez vous d’un niveau à bulle et placez le sur la tourelle d’élévation. Dès que vous aurez trouvé le bon réglage horizontal de votre lunette à l’aide du niveau, ne touchez plus à rien et commencez à serrer les anneaux. Attention ici à appliquer un serrage progressif de chaque vis pour ne pas créer de déséquilibre, serrez chaque vis d’un quart ou d’un demi tour à chaque pasage.

Pour ma part, j’ai pour habitude de tracer un trait au marqueur sur le corps de la lunette et contre la partie avant d’un des anneaux. Cela me permet de voir dès les premiers tirs de réglage si ma lunette ne s’est pas déplacée dans les anneaux.

Niveau à bulle sur tourelle d'élévation et trait témoin en rouge sur le corps de la lunette

Le réglage au stand de tir

Même si vous êtes chasseur et que vous tirez peu, il est quand même important d’être membre d’un club de tir ou du moins de pouvoir s’exercer de temps en temps. Essayez de vous rendre au stand de tir un jour de faible affluence puisque vous aurez à vous déplacer sur le champ de tir plusieurs fois. Nous vous conseillons également de vous procurer une longue vue, pas besoin d’investir dans du trop haut de gamme puisque le tir à plus de 300m est interdit à la chasse et que les stands où l’on peut tirer à plus de 300m sont également rares. Si vous ne souhaitez pas acheter de longue-vue, vous pouvez aussi vous procurer des cibles réactives fluorescentes en papier, mais vous aurez du mal à distinguer vos impacts au delà de 100m si votre lunette à un grossissement inférieur à 10. Lorsque vous êtes à votre poste de tir, placez votre fusil de manière à ce qu’il tienne la cible seul. Pour cela placez le soit sur un support de tir type “bench rest”, soit utilisez un bipieds ou même un sac à dos et placez en plus un support sous la crosse. Le but est de pouvoir regarder à travers le canon depuis l’arrière du fusil (après avoir retiré le levier de culasse) et de l’orienter sur la cible que vous aurez disposé à 25m. Il existe également des lasers à placer dans le canon pour effectuer le premier réglage à 50m mais vu les prix de ces appareils, ils n’ont pas vraiment d’intérêt puisque la technique classique fonctionne tout aussi bien. Si cependant vous utilisez un fusil semi automatique, il est probable que vous ayez besoin d’un laser de pointage puisque l’alignement du canon sur la cible à l’œil n’est pas possible.
Vue arrière du fusil posé sur support stable, le canon est dans l'alignement de la cible

Lorsque vous aurez aligné le canon sur la cible, laissez votre fusil dans cette position sans le déplacer et réglez votre lunettre afin qu’elle vise le centre de la cible.

Remontez votre levier de culasse et placez vous en position de tir, effectuez une première série de trois tir, réglez votre lunette, confirmez votre réglage par plusieurs autres tirs puis allez placer votre cible à 50M. Renouvellez l’opération et faites de même à 100m.

Pour rappel :
à 25m 1MOA = 0.75cm , à 50m 1MOA = 1.45cm , à 100m 1MOA = 2.9 cm, si vos tourelles sont en quart de MOA et que vous devez corriger 10cm à 100m, alors effectuez 14 clics. (14 x 0.725 = 10,15 cm)
à 25m 1MRAD = 2.5cm , à 50m 1MRAD = 5 cm , à 100m 1MRAD = 10 cm, si vos tourelles sont en dixième de MRAD et que vous devez corriger 10 cm à 100m, alors effectuez 10 clics. (10x 1 = 10cm)

Attention à ne pas confondre la valeur d’un MOA et d’un MRAD à des distances en yards, 1MAO à 100 yards correspond à 2.5cm.

Il existe une astuce mnémotechnique simple pour ne pas vous tromper de sens dans le réglage de votre lunette. Imaginez un écrou à la place de votre tourelle d’élévation. Si vous visser l’écrou pour serrer, alors celui-ci descend. A l’inverse si vous dévissez votre écrou, celui-ci monte. C’est exactement la même chose avec votre tourelle, si vous vissez comme pour serrer alors votre point d’impact sur cible va descendre, si vous dévissez votre point d’impact sur cible montera.

Beaucoup de personnes ont du mal à se représenter le fonctionnement interne des lunettes de tir, c’est pour cette raison que les fabricants ont ajouté la mention UP et DOWN sur les tourelles, ces mentions simplifient leur utilisation car elles signifient monter ou descendre le point d’impact sur cible et non pas le réticule en lui même. En réalité lorsque l’on tourne la tourelle d’élévation vers le down, le point d’impact descend car le réticule lui a monté.

Remington 700 sps

Vous avez appris à monter votre lunette seul, à la régler et même à l’utiliser au delà de 100m ! Un bon tireur se doit d’être indépendant et de connaître à la fois son arme mais aussi son matériel, en particulier sa lunette.